image Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro


Philippe Pouletty | Le Big Bang Santé du Figaro

Les diverses activités extra-professionnelles du chercheur et les titres acquis dans le milieu

À travers diverses coopérations, Philippe Pouletty (lefigaro) démontre son engagement au profit de la recherche et de l’inventivité. De 2005 à 2010, l'investisseur s'est entre autres joint au président de Microsoft pour pouvoir aider les sociétés avant-gardistes à l'échelle mondiale. La première mission de France Biotech est d'améliorer le dialogue entre les entrepreneurs et les scientifiques. Cet organisme inclut plus de 150 sociétés œuvrant dans le domaine de la biotechnologie et établies dans toute la France. Philippe Pouletty se trouve être élu président à titre honorifique de France Biotech depuis 2009. L’ancien élève de l’Institut Pasteur participe par ailleurs à diverses rencontres contribuant à stimuler le secteur de la recherche scientifique et de l’entrepreneuriat.

Débuts en tant que businessman

Renommée Conjuchem Inc., RedCell Inc. est introduite en bourse au Canada courant 2000. Philippe Pouletty a fondé cette société experte en biotechnologie en se fondant sur des brevets personnels. Entrepreneur chevronné, le chercheur a aidé à édifier DrugAbuse Sciences Inc., une entreprise s'appliquant à concevoir de nouvelles substances pour pouvoir lutter contre la toxicomanie ainsi que l’alcoolisme. Cette enseigne se trouve être née durant son séjour enrichissant à la Silicon Valley en 1995. L'entreprise SangSat a entre autres conçu et distribué la Thyloglobuline, une substance antirejet véritablement efficace. Ce produit atypique s'avère ensuite acheté par Genzyme dans les années 1990. SangSat se présente par ailleurs comme un acteur majeur dans le milieu de la transplantation d’organes. Philippe Pouletty a entre autres mis en place Clonatec tout au long de ses premières années dans l'univers de la recherche. L'enseigne se concentre sur la biotechnologie et représente l'avant-garde du domaine dans l'Hexagone.

Pour soigner réellement les patients rencontrant des problèmes d’incontinence urinaire d'effort sévère, Philippe Pouletty et les experts de Truffle Capital investissent dans les différents systèmes fonctionnels élaborés par la société Myopowers. Truffle Capital a entre autres formé Neovacs courant 2003 dans le but de chercher des solutions pour soigner les syndromes associés à l'auto-immunité. Grâce à sa nature prometteuse, la compagnie est introduite en bourse courant 2010. Dès 2005, Théraclion élabore et distribue de nouveaux dispositifs thérapeutiques par ultrason. Le fonds d'investissement Truffle Capital soutient de ce fait les travaux sur les cancers du sein et de la thyroïde à travers cet établissement.

Les projets soutenus par Truffle Capital se trouvent être sélectionnés relativement à leur originalité. Le Dr Philippe Pouletty s’applique entre autres à examiner et à sélectionner les brevets à fort potentiel. Dans l’univers de la recherche, l'investisseur s'avère principalement réputé comme étant l'associé fondateur et le directeur général de Truffle Capital SAS. Cette entreprise de gestion de fonds de capital-risque a vu le jour courant 2001. Le directeur général de Truffle Capital se charge entre autres du département R&D et du suivi de la propriété industrielle. Afin d’optimiser la synergie de la compagnie, le D.G se charge aussi du recrutement du staff de managers et du conseil d’administration. Philippe Pouletty supervise les nombreux projets des PME de Truffle liés aux sciences de la vie en raison de son niveau de spécialisation dans le domaine. Dans le cadre de son activité, l'homme d'affaires assure aussi la formation de ces établissements.

Formation et débuts du chercheur

Entre 1981 et 1984, Philippe Pouletty a effectué son internat à Paris. Se focalisant principalement sur l'immunologie et l'hématologie, le futur chercheur opère dans divers établissements hospitaliers se trouvant en région parisienne. En 1986, le futur homme d'affaires entre à Stanford après avoir décroché son doctorat d’État en médecine de l’UPMC (université Pierre-et-Marie-Curie) avec les félicitations du jury. Pendant son internat, Philippe Pouletty obtient un soutien financier de l’INSERM pour ses études en immunologie. L'étudiant a eu la possibilité de rehausser réellement son expertise en la matière au sein de l’hôpital Saint-Louis. L'étudiant est major du grand cours d’immunologie générale de la promotion de 1984. En effet, il enrichit ses connaissances dans le domaine de l'immunologie et de la virologie à l’Institut Pasteur de Paris en dehors de son travail hospitalier.

Les différents accomplissements du médecin depuis ses débuts dans le milieu

Tout au long des années, Truffle Capital a financé une soixantaine de jeunes pousses novatrices dans l'univers de la recherche scientifique. L'investisseur a entre autres donné l'occasion d'octroyer plus d'un millier de postes aux travailleurs. Philippe Pouletty a commencé son parcours dans l'univers de la recherche scientifique à Stanford au sein de ses installations de Medical Microbiology. Spécialisé en biologie moléculaire, le médecin a entre autres créé un procédé novateur d’amplification de gènes. Depuis 1999, le futur DG de Truffle Capital a apporté plusieurs changements stimulant les percées technologiques, incluant l’instauration du statut de jeune entreprise innovante (JEI) ainsi que la transformation du système fiscal dans le but de favoriser le financement de la recherche.