image André-Jacques Auberton-Hervé

André-Jacques Auberton-Hervé


André-Jacques Auberton-Hervé

Son engagement pour la protection de l'environnement

Féru de sports comme le ski et la voile, André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature. La construction de fermes solaires dans plusieurs pays fait partie des actions soutenues par le chef d'entreprise. Avec le développement durable au centre des questions actuelles, son entreprise s'est positionnée en leader pour répondre au défi climatique. André-Jacques Auberton-Hervé occupe le poste de conseiller auprès de l’administrateur au Commissariat à l'énergie atomique (CEA).

L'entreprise iséroise Soitec s’exporte rapidement et affiche ainsi un CA de 372 millions d’euros dès l'année 2006. Grâce à son leadership, André-Jacques Auberton-Hervé a largement contribué à la renommée de la technologie grenobloise. Son activité dans le domaine des disques de silicium a permis à l'entrepreneur de trouver des clients partout dans le monde, par exemple en Arabie saoudite, en Afrique du Sud et aux Etats-Unis. André-Jacques Auberton-Hervé comprend très rapidement l’intérêt d'aller trouver des marchés hors de nos frontières.

Ayant collaboré en tant qu’expert au groupe KET consacré aux technologies clés, il se montre confiant en l’avenir. Communicant averti, André-Jacques Auberton-Hervé affiche une fidélité indéfectible en amitié et sait s’entourer des meilleurs pour développer des projets d'envergure. André-Jacques Auberton-Hervé est connu pour être un visionnaire.

Un parcours exemplaire

Au milieu des années 80, à tout juste 24 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient docteur et participe à des conférences internationales dans les domaines qu’il affectionne : les semi-conducteurs et le silicium. Alors qu'il n'a même pas 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient une référence grâce à ses recherches, qui conduisent à des innovations majeures sur les marchés militaire et spatial et lui permettent d’être convié à de nombreuses conférences scientifiques internationales. Il étudie par la suite à Centrale Lyon, une prestigieuse école.